Retour à la liste
05 Mai 2017 - Actualité

Douze ans de croissance ininterrompue pour le marché du petit électroménager

Avec des ventes de 2,9 milliards d’euros en 2016, le petit électroménager a, cette année encore, le vent en poupe. En effet, le marché poursuit sa progression, entamée depuis plus de 10 ans, avec une croissance de 3,2 % en valeur l’année dernière, à comparer à la hausse des ventes du gros électroménager à seulement 0,8 %, selon les données de l’institut GfK et du Gifam (groupement interprofessionnel des fabricants d’appareils d’équipement ménager). Les raisons du succès tiennent essentiellement, pour 2016, au dynamisme de la beauté et du bien-être, de l’entretien des sols et du petit déjeuner. La beauté et le bien-être est de loin le segment le plus dynamique, avec un chiffre d’affaires en hausse de 7,1 % grâce à la progression de près de 13 % des achats de rasoirs et tondeuses à barbe électriques. À noter également la croissance insolente, à plus de 71 %, des ventes de centrifugeuses et extracteurs de jus sur le segment du petit déjeuner, qui progresse ainsi de 2,8 %, porté par l’engouement des consommateurs pour les jus et les smoothies faits maison. L’entretien des sols affiche, quant à lui, une hausse de 5,7 %. Au sein de ce segment, ce sont les aspirateurs balais qui tirent la croissance avec des achats en progression de 37 %, et plus particulièrement les balais multifonctions, en hausse de 70 %, qui séduisent des consommateurs en quête de praticité et de maniabilité. Du côté de la distribution, les ventes en ligne affichent, sans surprise, une croissance constante. Elles représentent désormais 17,1 % du marché du petit électroménager, en hausse de 5 points au cours des 5 dernières années, mais restent tout de même encore fortement distancées par les grandes surfaces spécialisées, Darty et Boulanger en tête, qui réalisent près de 43 % des ventes en 2016, en hausse de 9 points par rapport à 2011. Les petits magasins traditionnels sont, quant à eux, en recul et ont ainsi perdu près de 11 points de parts de marché sur la période. Ils gardent néanmoins des positions fortes sur le segment de l’entretien des sols où ils réalisent 36 % des ventes devant les grandes enseignes spécialistes de l’électroménager.
Les Echos Publishing 2017