Retour à la liste
04 Mai 2017 - Actualité

Premier test en situation d’un poids lourd à hydrogène à Los Angeles

Toyota Motor North America a dévoilé en avril 2017 le projet Project Portal, un démonstrateur de système de pile à combustible hydrogène à destination des poids lourds. Celui-ci sera testé à partir de cet été sur le port de Los Angeles afin de déterminer le potentiel de cette technologie. Le poids lourd utilisé est un camion de 36 tonnes avec une puissance de 670 CV et une autonomie de 322 km. Comme sur le marché automobile, deux technologies s’opposent pour réduire les émissions de gaz à effet de serre du transport routier de marchandises. L’annonce de Toyota fait ainsi suite au lancement, en décembre 2016, d’un prototype similaire par Nikola Motor, mais aussi d’un poids lourd électrique par Tesla en avril 2017. Sur le segment des voitures particulières, les piles à combustible hydrogène ont montré un avantage réel en termes d’autonomie. Toutefois, elles restent plus onéreuses que les batteries des motorisations électriques. Par ailleurs, la production de ce combustible est très polluante. Au niveau mondial, plus de 95 % de la production d’hydrogène est ainsi obtenue grâce à l’utilisation d’énergies fossiles, via la gazéification du charbon ou le reformage du gaz naturel par la vapeur d’eau. En France, le procédé le plus propre, l’électrolyse de l’eau, représente à peine 1 % de l’hydrogène produit.
Les Echos Publishing 2017