Retour à la liste
02 Mai 2017 - Actualité

Des intentions d’embauche en hausse en 2017

D’après l’enquête annuelle « Besoins en main-d’œuvre » (BMO) de Pôle emploi, l’hôtellerie-restauration demeure l’un des premiers pôles de recrutement national. Comme en 2016, le secteur occupe la deuxième place au niveau des volumes prévisionnels d’embauche, avec 256 613 projets de recrutement sur 2017, soit 13 % du total. Par ailleurs, les intentions d’embauche ont bondi de 6,3 % par rapport à 2016 (soit un solde positif de 15 143 intentions d’embauche supplémentaires). C’est beaucoup mieux qu’en 2016, où la progression des intentions d’embauche était de 1,8 % pour ce secteur. Cette hausse s’accompagne toutefois d’une progression des anticipations des difficultés de recrutement, avec une part de projets difficiles qui se monte à 41,3 % (soit 4,5 points de plus qu’en 2016). Dans les faits, les professionnels du secteur éprouvent, en effet, toujours autant de difficultés à recruter. Côté métiers, le profil à plus fort potentiel de recrutement reste celui de serveurs de cafés et de restaurants, avec 71 980 projets d’embauche caractérisés par une forte composante saisonnière (69,8 %) et un taux de difficulté à recruter de 41,7 %. La deuxième position est occupée par 61 939 projets de recrutement pour les aides, apprentis, employés de cuisine, avec 29,7 % de projets difficiles et 46,6 % d’emplois saisonniers. À la troisième place, le métier de cuisiniers (avec 34 332 intentions d’embauche), toujours confronté à de fortes difficultés de recrutement (avec une part de projets difficiles évaluée à 50,2 %). Enfin, 32 558 projets sont envisagés pour les employés de l’hôtellerie avec, comme pour les serveurs, beaucoup d’emplois saisonniers (76,9 %). Au niveau géographique, cinq régions accaparent les deux tiers des projets de recrutement de 2017. Il s’agit des régions Auvergne-Rhône-Alpes (avec 39 980 projets d’embauche), PACA (38 462), Île-de-France (31 635), Occitanie (30 848) et Nouvelle-Aquitaine (29 414). En dynamique, les intentions d’embauche ont augmenté par rapport à 2016 principalement en Auvergne-Rhône-Alpes (3 270 projets de recrutement en plus), en Île-de-France (3 033 projets supplémentaires), en Nouvelle-Aquitaine (+1 758), en Occitanie (+1 532) et en Bretagne (+1 308).
Les Echos Publishing 2017