Retour à la liste
02 Mai 2017 - Actualité

Pétrole : baisse des découvertes de nouveaux gisements en 2016

Entre la mi-2014 et aujourd’hui, le cours du baril de pétrole brut est passé de plus de 110 dollars à 50 dollars. Une situation qui, si elle réjouit les automobilistes, pèse sur les finances des sociétés pétrolières et ainsi sur leur capacité d’investissement. Pratiquement, cette politique de « rigueur » a eu pour principale conséquence de faire baisser les découvertes de brut conventionnel dans le monde. Ainsi, à en croire le rapport de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) publié le 27 avril dernier, ces dernières n’ont été que de 2,4 milliards de barils en 2016 contre 9 milliards par an en moyenne depuis 2000. En outre, précise le rapport, le nombre de projets d’exploration financés n’a jamais été aussi bas depuis plus de 60 ans. Il a ainsi péniblement atteint 4,7 milliards de barils, très loin des 21 milliards de barils dont l’exploitation avait été lancée sur la seule année 2014. Ce faible niveau d’investissement dans les activités de recherche de nouveaux gisements devrait se poursuivre en 2017, prédisent les analystes de l’Agence internationale de l’énergie.
Les Echos Publishing 2017