Retour à la liste
27 Fév 2017 - Actualité

Rapprochement entre deux leaders du carrelage céramique « Made in France »

L’offre de reprise du Français Cérabati, en redressement judiciaire depuis novembre 2016, par son concurrent belge Koramic et détenteur de la marque nordiste Desvres, vient d’être validée par le Tribunal de commerce de Lyon. L’opération donne naissance au premier groupe de l’industrie du carrelage céramique en France avec un chiffre d’affaires cumulé d’environ 60 millions d’euros. Sur un marché hexagonal du revêtement céramique dominé à plus de 85 % par les importations, Italie et Espagne en tête, le groupe Koramic souhaite s’appuyer sur ses trois usines françaises (dont une apportée par Cérabati et deux appartenant à Desvres) pour « prendre des parts de marché avec des produits « Origine France Garantie » et réduire ainsi l’empreinte écologique des transports » précise-t-il dans un communiqué. La complémentarité de l’outil industriel permettrait ainsi au groupe de spécialiser ses usines par gamme de produits, pour une plus grande efficacité industrielle, et par proximité géographique avec ses clients. L’autre axe de développement est, de trouver de nouveaux débouchés à l’international pour ses produits « made in France », portés par des marques historiques et reconnues sur le marché. Fondée en 1864, Cérabati commercialise ses produits sous les marques Cérabati et Alfacaro. De son côté, l’entreprise Desvres a été créée en 1863 et acquise par Koramic en 1995. Majoritairement spécialisé dans les produits pour le bâtiment, et présent dans une quinzaine de pays, le groupe Koramic réalise un chiffre d’affaires consolidé de près de 600 millions d’euros.
Les Echos Publishing 2017