Retour à la liste
20 Fév 2017 - Actualité

L’optimisme est de rigueur sur le marché des matériels de chantiers

Le regain du secteur de la construction profite à tous les marchés du BTP notamment celui des matériels pour travaux. Ainsi, après une chute de 19 % en 2015, les ventes de matériels de chantiers ont bondi de 31 % en volume en 2016, selon le bilan du SEIMAT (Syndicat des Entreprises Internationales de Matériels de Travaux Publics, Mines et Carrières, Bâtiment et Levage). Le marché a bénéficié du dispositif de suramortissement de la loi Macron qui a permis de booster les investissements des entreprises grâce à une déduction fiscale offerte sur l’achat d’un nouveau matériel. Mais le rebond des ventes est également le signe d’un redressement de la demande. Si toutes les catégories progressent, les matériels compacts tirent le marché avec des ventes en hausse de 35 % en volume à 13 884 unités écoulées. Plus marginales en termes de volume (924 unités en 2016), les ventes de machines pour le béton sont néanmoins les plus dynamiques avec des hausses de plus de 50 % en un an. Les matériels de terrassement progressent, eux, de 21 % (4 111 machines vendues), de même que les matériels routiers (11 436 unités). Enfin, les matériels pour levage clôturent l’année en hausse de 18 % à plus de 11 000 unités vendues. Pour 2017, cette tendance positive devrait se confirmer, selon le SEIMAT qui anticipe une croissance de 5 % en volume. Les entreprises du secteur pourront continuer de compter sur le dispositif Macron qui a été prolongé jusqu’à fin 2017 alors que d’importants programmes d’investissement devraient nourrir les carnets de commandes. Plans de relance autoroutiers, travaux du Grand Paris, reprise de la construction de logements… tous les signaux sont au vert !
Les Echos Publishing 2017