Retour à la liste
02 Fév 2017 - Actualité

Bientôt des navettes sur la Seine ?

Les Parisiens pourront-ils bientôt traverser la capitale sur la Seine ? C’est une des questions sur lesquelles se penche actuellement la région Île-de-France. Le Stif, l’institution qui organise les transports franciliens, a, en effet, lancé une enquête pour étudier les attentes de ses administrés, étude dont les conclusions seront rendues publiques fin juin. Déjà, une nouvelle offre commerciale a été lancée mi-janvier par Batobus (groupe Sodexo), le spécialiste des navettes fluviales de tourisme à Paris, à destination des abonnés Navigo annuels et Imagine R. Ceux-ci auront accès en illimité aux bateaux-mouches pour 40 € par an, contre 60 € auparavant et, surtout, contre 11 à 17 € la journée pour les touristes. Seul souci, ce mode de transport est peu adapté aux besoins des Parisens : le temps d’attente entre deux navettes est actuellement d’une demi-heure hors saison, le trajet entre la Tour Eiffel et le Musée d’Orsay prend 20 minutes et les navettes ne circulent qu’entre 10h et 19h. Des paramètres qui risquent de décourager nombre de passagers. La région envisage aujourd’hui une offre plus étendue, qui couvrirait notamment la Marne et l’Oise en plus de la Seine. Le Stif participerait, par ailleurs, au financement des navettes, ce qui permettrait sans doute d’étendre les horaires et d’augmenter la fréquence. L’Île-de-France pourra notamment s’inspirer des liaisons de Navibus Loire lancées par la ville de Nantes dès 2005. Ces navettes transportent plus de 500 000 personnes par an, le trafic augmentant rapidement (+10 % en moyenne par an).
Les Echos Publishing 2017