Retour à la liste
31 Jan 2017 - Actualité

La modernisation de Léon de Bruxelles

Avec plus de 5,8 millions de clients et un parc de 80 restaurants, le groupe Léon de Bruxelles affiche une légère hausse (+0,6 %) de son chiffre d’affaires pour 2016 (129,7 M€). La dynamique de ses résultats en province (+4,9 %) a permis de compenser la baisse de 11 % enregistrée à Paris. Parmi les 9 établissements sur Paris, 3 restaurants (Champs-Elysées, Opéra, Saint-Germain-des-Prés) sont à l’origine de 78 % du recul... Un profond travail de modernisation a permis au groupe de résister dans un contexte particulièrement difficile pour le marché de la restauration commerciale. Ce renouveau s’est traduit par un certain nombre d’initiatives amorcées en 2015 et poursuivies sur 2016 :- son nouveau concept de centre-ville à l’enseigne Léon de B : inauguration d’un deuxième établissement à Paris en mai dernier ;- le remodeling prévu (décoration, architecture) des restaurants Léon de Bruxelles : le restaurant de Châlons-en-Champagne-Fagnières est le premier établissement à avoir adopté ces nouveaux codes en novembre dernier ;- les nouveaux services (la généralisation de la vente à emporter avec la Léon Box a séduit plus de 70 000 clients, la livraison à domicile mise en place avec Foodora) ;- le renouvellement de la carte (« Belge hours », burger poisson, offre fish & frites…) ;- une nouvelle signature « Léon, la recette des bons moments ». ... Le tout accompagné d’une importante campagne de communication (budget de 450 000 €) centrée sur la fraîcheur de son offre. Pour 2017, le groupe compte capitaliser sur ces différentes initiatives pour consolider ses positions et ses résultats.
Les Echos Publishing 2017