Retour à la liste
25 Jan 2017 - Actualité

Nutrisens élargit sa distribution au circuit officinal

Créé en 2011 à partir de la fusion de trois entreprises spécialisées dans l’alimentation et la santé, Nutrisens est devenu, en seulement 5 ans, un acteur majeur du marché des produits nutritionnels dans le secteur de la santé. Développant des gammes de produits spécifiquement élaborés pour répondre aux besoins des différents états pathologiques, l’entreprise a vu son chiffre d’affaires progresser de 10 % en 2016, pour atteindre 60 millions d’euros. Pour développer ses gammes dédiées aux patients dialysés ou souffrant d’Alzheimer, de dysphagie, de dénutrition ou devant suivre un régime spécifique (sans gluten, sans sel…), Nutrisens travaille avec de nombreux chercheurs spécialistes de la nutrition, des médecins et autres professionnels de santé. L’ambition affichée est de préserver ou de restaurer le plaisir de manger chez les patients ou les personnes âgées en leur proposant des aliments adaptés à leurs besoins et aux contraintes de leur pathologie, tout en préservant la qualité gustative, la diversité et le confort d’ingestion. Ainsi, pour les patients souffrant de dysphagie, Nutrisens a développé une trentaine de références d’eaux gélifiées avec des textures différentes en fonction du degré de difficulté du patient à déglutir. De même, pour les patients dialysés, Nutrisens a élaboré une dizaine de plats, en collaboration avec le Centre européen de Nutrition pour la santé et un néphrologue, expert en nutrition rénale. Initialement commercialisées auprès des maisons de retraite, des hôpitaux et des réseaux de portage de repas, les spécialités de Nutrisens sont désormais disponibles dans plus de 500 officines en France. Son fondateur et dirigeant, Georges Devesa, entend bien poursuivre ce déploiement en développant un réseau de pharmaciens qui auront à cœur de promouvoir les vertus d’une bonne alimentation et le plaisir du goût, élément essentiel de la qualité de vie des personnes malades. De même, il entend poursuivre dans les innovations culinaires et proposer notamment des plats spécialement élaborés pour les patients atteints de cancer, dont on sait que les traitements peuvent avoir des effets secondaires très importants et que l’alimentation doit faire partie de la stratégie thérapeutique globale à mettre en œuvre dans les soins de support.
Les Echos Publishing 2017