Retour à la liste
17 Avr 2019 - Actualité

L’enseigne Direct Optic surfe sur la réforme « 100 % Santé »

Le « 100 % Santé » dans le domaine de l’optique se met finalement en place plus tôt que prévu. Certaines enseignes décident, en effet, de ne pas attendre le 1er janvier 2020 pour aligner leurs offres sur les conditions du reste à charge zéro (panier A défini par l’arrêté du 3 décembre 2018). C’est le cas de Direct Optic. Pariant sur le fort développement de l’offre « 100 % Santé », l’enseigne veut capitaliser sur cette réforme pour consolider son positionnement historique de discounter de l’optique. Dans une interview donnée début avril au site professionnel www.acuite.fr, son directeur général, François-Xavier Jombart, annonce que Direct Optic « passe du low price au zero price ». Une formule qui traduit l’évolution de l’offre vers des montures et des verres sans reste à charge pour le client, avec des gammes de produits plus larges que celles prévues dans le panier A. Objectif : devenir le spécialiste du zéro reste à charge, à l’heure où les enseignes leaders affûtent leurs armes pour préempter ce nouveau marché. Le dirigeant rappelle que Direct Optic a, dès son origine, proposé des montures à moins de 30 € et que l’enseigne occupe le créneau des montures coûtant entre 30 et 100 €, grâce au développement de sa propre marque. François-Xavier Jombart annonce en parallèle l’ouverture de 15 nouveaux magasins d’ici 2020, ce qui portera à 75 le nombre des points de vente Direct Optic. Un réseau issu de la réunion mi-2018 des sociétés Direct Optic et Hans Anders, rachetées l’année dernière par le groupe Acuitis. Deux rachats qui permettent à ce dernier de se diversifier vers l’optique low price, élargir ses réseaux de distribution et affiner sa stratégie omnicanal click and mortar. Rappelons, en effet, que Direct Optic, créé en 2008 par Emmanuel Gréau et Karim Khouider, est l’un des opérateurs historiques de l’optique en ligne. Même si les 2 associés ont rapidement ouvert des magasins physiques, ils n’ont pas, pour autant, tourné le dos au e-commerce. Le site de vente www.direct-optic.fr vend chaque année près de 13 000 paires de lunettes.
Les Echos Publishing 2019