Retour à la liste
29 Mar 2019 - Actualité

Une nouvelle année de croissance pour le marché de la musique

En progression de 1,8 % en 2018, le marché français de la musique enregistrée a confirmé sa reprise entamée en 2016. Ainsi, selon les derniers chiffres du Snep, le syndicat national de l’édition phonographique, le marché de la musique physique et numérique s’est établi à 590 M€ en 2018. Il reste néanmoins encore très loin de son record de 2002 où les ventes avaient atteint 1,43 Md€. Et, pour la première fois, les ventes numériques, avec un chiffre d’affaires de 335 M€, en croissance de 19 %, sont passées devant les ventes physiques. Elles représentent ainsi 57 % des ventes totales de musique. Cette forte croissance est liée au dynamisme du streaming dont le chiffre d’affaires a progressé de 26 % sur l’exercice, à 301 M€. Selon une étude réalisée par l’institut GfK pour le Snep, 5,5 millions de Français sont abonnés à un service de streaming, en progression de 25 % par rapport à 2017. Ce sont ainsi près de 58 milliards d’écoutes qui ont été réalisées sur les plates-formes de streaming audio (Deezer, Spotify, Apple Music…) en 2018. Avec un chiffre d’affaires de 256 M€, en baisse de 15 %, la musique physique ne représente désormais que 43 % du marché. Mais les ventes de disques en magasins n’ont cependant reculé que de 7 % en 2018, en raison, selon le Snep, de la mise en place d’une offre de dépôt-ventes dans certains des 4 000 points de vente physiques qui commercialisent de la musique en France. À noter, la forte croissance des vinyles dont les volumes de ventes ont été multiplié par 5 au cours des 5 dernières années. Ils représentent près de 20 % des ventes de musique physique. Du côté des succès musicaux de l’année, 19 artistes produits en France figurent dans le top 20 des albums les plus vendus. La 1re place du classement est trustée par l’album posthume de Johnny Hallyday « Mon pays c’est l’amour », devant « Ceinture noire » de Maître Gims, « Gentleman 2.0 » de Dadju et « La fête est finie » d’Orelsan.
Les Echos Publishing 2019