Retour à la liste
04 Jan 2019 - Actualité

Revente de cadeaux de Noël : un marché potentiel de plus de 300 millions d’euros

Selon plusieurs études, près de la moitié des Français déclarent chaque année avoir reçu au moins un cadeau indésirable pour Noël, soit l’équivalent de plus de 300 millions d’euros dépensés en cadeaux inutiles. Ces articles sont alors fortement susceptibles d’être revendus en ligne chez les spécialistes de l’occasion (eBay, Rakuten…). « Les chiffres montrent que les Français ont le réflexe de revendre certains de leurs cadeaux dans les jours qui suivent Noël. Et cela devrait continuer ainsi jusqu’aux soldes. On note déjà un pic de mises en vente dès cette nuit, entre 1 h et 2 h du matin, puis à nouveau depuis 9 h » déclare Fabien Versavau, Président de Rakuten France, dans un communiqué publié le 25 décembre. eBay a, de son côté, annoncé attendre 3 millions de nouvelles annonces entre le 25 décembre et le 3 janvier, dont 800 000 les 25 et 26 décembre, soit 13 % de plus qu’en 2017. « La quantité de cadeaux augmente tous les ans », indique Louise Benzrihem, chargée de mission eBay France, qui se prépare à un autre pic de revente « environ 30 jours après Noël, une fois que le délai de retour de la marchandise a expiré sur les tickets de caisse ». Les principaux produits concernés sont majoritairement des livres, des jeux vidéo, des vêtements et des jouets. Rakuten France a ainsi publié la liste des cadeaux les plus proposés à la revente sur son site le 25 décembre. Dans la catégorie jouets et jeux vidéo, ce sont les Lego de tous types et le jeu Fifa 19 qui arrivent en tête. Côté produits culturels, on retrouve les CD de Johnny Hallyday et de Charles Aznavour, Le Goncourt 2018 « Leurs enfants après eux » de Nicolas Mathieu et Le Fémina « Le lambeau » de Philippe Lançon. Enfin, concernant les cadeaux High-tech et hifi, les objectifs photos de Canon et Nikon, l’Apple Watch Série 3 et le smartphone Samsung Galaxy S8 font partis des cadeaux les plus proposés à la revente. Une étude OpinionWay pour Rakuten France nous en apprend plus sur le profil des Français qui revendent leurs cadeaux de Noël. Ce sont les 35-44 ans qui s’adonnent le plus à cette pratique et les femmes sont plus disposées à le faire que les hommes (36 % contre 32 %). L’argent gagné grâce à la revente de cadeaux est destiné à de multiples usages. Selon une étude Kantar, 42 % des revendeurs conservent l’argent ainsi gagné, 35 % achètent autre chose et 24 % remboursent tout ou partie de leurs achats de Noël.
Les Echos Publishing 2018