Retour à la liste
03 Jan 2019 - Actualité

Les nouvelles perspectives des lunettes connectées

Équipés des Google Glass depuis 2016, les ouvriers travaillant sur les chaînes de montage de Tesla devraient être bientôt équipés de lunettes à réalité augmentée développées par leur propre entreprise. Objectif du constructeur automobile : améliorer l’efficacité de ses employés en leur fournissant des lunettes de sécurité qui fournit des informations détaillées sur les pièces à monter, « les manipulations à effectuer et les points sensibles à vérifier », comme le précise le brevet déposé, en décembre dernier, par Tesla. L’enjeu est évidemment d’accroître la productivité des équipes de montage pour réduire les délais de production des véhicules. Cette utilisation professionnelle de lunettes connectées ouvre des débouchés importants à une innovation numérique qui peine à convaincre, et ce malgré les nombreux lancements intervenus au cours de ces 5 dernières années (Google Glass, Snapchat Spectacles…). De nouveaux usages liés au quantified self et à la sécurité routière Autre exemple de lunettes « intelligentes » qui pourraient trouver leur marché : les lunettes développées par la société américaine Level qui intègrent la fonction de tracker d’activité (mesure de pas et des distances parcourues par son utilisateur, évaluation de calories dépensées…). L’avantage de ces lunettes est qu’elles captent toutes ces données sans que l’on soit obligé d’avoir son téléphone portable sur soi. Une autre innovation est encore plus prometteuse : celle développée par la start-up Ellcie Healthy. Ses lunettes préviennent l’endormissement, cause de 26 % des accidents mortels de la route. Elle envoie une alarme sonore au conducteur dès qu’il montre les premiers signes de baisse de vigilance au volant. Récompensée à plusieurs reprises (Prix IoT grand public de la Direction Générale des Entreprises, Prix Innovation 2018 de la sécurité routière…), Ellcie Healthy figurera parmi les start-up françaises invitées au CES 2019 de Las Vegas. Son fondateur et dirigeant Philippe Peyrard envisage d’autres usages à ses lunettes connectées, cette fois-ci dans les domaines de la santé (prévention des malaises cardiaques) et de la silver economy (prévention des chutes des seniors).
Les Echos Publishing 2018