Retour à la liste
11 Déc 2018 - Actualité

Les recettes fiscales augmentent dans les pays de l’OCDE

Comme tous les ans, l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a publié ses statistiques des recettes publiques. Une étude dans laquelle les analystes de l’OCDE se penchent sur l’évolution des recettes fiscales de ses pays membres. Deuxième du classement avec un ratio impôts-PIB de 45,5 % derrière le Danemark (46,2 %) en 2016, la France décroche la première place en 2017. En à peine un an, son ratio impôts-PIB est ainsi passé de 45,5 % à 46,2 % alors que dans le même temps celui du Danemark reculait de 0,2 point pour atteindre 46 %. Avec 44,6 %, la Belgique occupe la troisième place du podium devant la Suède (44 %), la Finlande (43,3 %) et l’Italie (42,4 %). L’Allemagne, quant à elle, occupe la 14e place avec un ratio impôts-PIB de 37,5 %, non loin de la moyenne des pays de l’OCDE (34,2 %). Les revenus de l’impôt sur les sociétés Après avoir fortement augmenté suite à la crise de 2008, « les taux normaux de TVA se sont stabilisés à 19,3 % en moyenne en 2014 et sont restés à ce niveau depuis. 10 pays de l’OCDE appliquent désormais un taux normal de TVA supérieur à 22 %, contre seulement 4 en 2008. 2 pays (Grèce et Luxembourg) ont relevé leur taux normal de TVA entre janvier 2015 et janvier 2018, tandis que 2 pays (Islande et Israël) l’ont abaissé au cours de la même période », précisent les analystes de l’OCDE. Du côté de l’impôt sur le revenu, sa part dans les recettes des pays étudiés s’inscrit en légère baisse. En revanche, le rendement de l’impôt sur les sociétés tend, quant à lui, à s’accroître. Dans le détail, « en 2017, les plus fortes augmentations des recettes fiscales globales rapportées au PIB par rapport à 2016 se sont produites en Israël (1,4 point de pourcentage, sous l’effet de réformes fiscales qui ont accru les recettes générées par les impôts sur le revenu) et aux États-Unis (1,3 point de pourcentage, en raison de l’impôt exceptionnel sur le rapatriement réputé de bénéfices réalisés à l’étranger, qui s’est traduit par une progression des recettes tirées des impôts sur le patrimoine). 19 autres pays ont également enregistré des hausses, mais qui ne dépassaient pas 1 point de pourcentage », rappelle l’OCDE.
Les Echos Publishing 2018