Retour à la liste
07 Déc 2018 - Actualité

Les ventes de vins bio devraient doubler d’ici 5 ans

Selon une étude de l’IWSR, l’institut britannique spécialisé dans les vins et spiritueux, la consommation de vins bio a doublé en France entre 2012 et 2017 pour s’établir à 112 millions de bouteilles. Et elle devrait à nouveau être multipliée par 2 au cours des 5 prochaines années pour atteindre 207 millions de bouteille en 2022. L’IWSR anticipe ainsi un taux de croissance moyen du marché de l’ordre de 14 % par an sur la période 2017-2022. Le vin bio devrait alors représenter près de 8 % de la consommation totale de vin en 2022 contre moins de 4 % aujourd’hui. Cette croissance est d’autant plus remarquable que, pris dans son ensemble, le marché français du vin est en recul. En effet, selon l’institut, la consommation de vin devrait baisser en France de 16 % en volume sur la décennie 2012-2022. « Par conséquent, la croissance en valeur comme en volume de la consommation de vin bio va naturellement renforcer le poids stratégique de la filière bio » expliquent les experts de l’IWSR. Au niveau mondial, la consommation devrait également être très dynamique avec des perspectives de croissance de plus de 9 % en moyenne par an au cours des 5 prochaines années. Cette dynamique représente une véritable aubaine pour la filière viticole française car, avec 32 % des exports, la France est le premier pays exportateur de vin bio au monde, devant l’Italie et l’Espagne. Côté consommation, ce sont les Allemands qui consomment le plus de vins issus de l’agriculture biologique avec 24 % des ventes mondiales, devant les Français (16,4 %) et les Britanniques (10,2 %).
Les Echos Publishing 2018