Retour à la liste
15 Nov 2018 - Actualité

Ouibus est toujours dans le rouge...

Malgré un chiffre d’affaires qui progresse rapidement (+ 20 %), Ouibus, la filiale d’autocars du groupe SNCF, a encore enregistré d’importantes pertes en 2017 : 36,1 M€. Celles-ci ont tout de même baissé d’environ 10 M€ par rapport à 2016, et le taux de résultat net de l’entreprise a diminué de 35 points, de 100 % à 65 %. Cette amélioration est la conséquence de la hausse du taux de remplissage des cars et des efforts engagés par la compagnie pour réduire ses coûts. Ouibus a en effet privilégié un recours de plus en plus important à la sous-traitance et aux franchisés. Les pertes enregistrées en 2017 sont d’ailleurs assez proches des objectifs fixés lors de la présentation des résultats de l’année précédente. Ouibus prévoyait alors de les réduire de 25 % en 2017 et tablait sur un résultat net entre - 35 M€ et - 30 M€. Répondant à ses détracteurs, dont ses concurrents qui l’accusent de fausser la concurrence grâce au soutien de SNCF, Ouibus a réitéré son objectif d’atteindre l’équilibre à l’horizon 2019 grâce aux importants investissements consentis depuis 2013. Flixbus et Isilines restent d’ailleurs également déficitaires avec respectivement 5 M€ et 15 M€ de pertes en 2017. Flixbus est le plus proche de l’équilibre tandis qu’Isilines enregistre encore un taux de résultat net de - 50 %, soit seulement 14 points de plus que Ouibus.
Les Echos Publishing 2018