Retour à la liste
07 Août 2018 - Actualité

L’emploi des seniors a augmenté ces 10 dernières années

Le faible niveau d’emploi des seniors est un des points faibles de l’économie française. Raison pour laquelle l’Insee a conduit une étude sur 10 ans (2007-2017) destinée à mette en lumière la situation de cette catégorie d’actifs et son évolution. Les effets des réformes des retraites Alors que le taux d’emploi des 25-49 ans a reculé de 1,9 point ces 10 dernières années (80,6 % en 2017), celui des 50-64 ans a augmenté de 8,2 points (61,5 % en 2017). Une progression qui touche essentiellement les 60-64 ans (+13,5 points) et les 55-59 ans (+17 points) sous l’effet des réformes de retraites successives et des restrictions d’accès aux dispositifs de cessation anticipée d’activité. Les auteurs de l’étude rappellent néanmoins que « le taux d’emploi des 60-64 ans reste nettement en deçà de celui des générations plus jeunes : 29,2 % d’entre eux ont un emploi, contre 72,4 % des 55-59 ans, 80,2 % des 50-54 ans et 80,6 % des 25-49 ans ». Un développement du temps partiel Entre 2007 et 2017, la part de temps partiels des 50-64 ans est passée de 18,4 % à 20,6 %. Et là encore, le taux le plus élevé concerne les 60-64 ans (30,7 %). À titre de comparaison, le taux de temps partiel n’est que de 16,2 % chez les 25-49 ans. Il faut néanmoins noter qu’il est moins souvent subi par les seniors que par les jeunes générations. Ainsi, précise l’Insee « parmi les personnes à temps partiel, 35,1 % des 25-49 ans déclarent souhaiter travailler davantage, contre 26,6 % pour les 50-64 ans et seulement 8,1 % pour les retraités ou préretraités de 55-64 ans » en cumul emploi-retraite. Un cumul emploi-retraite qui ne concerne que 5 % des actifs occupés de 55-64 ans, précise l’étude.
Les Echos Publishing 2017