Retour à la liste
28 Mai 2018 - Actualité

Les ventes de logements neufs fléchissent depuis le début de l’année

31 494 logements neufs ont été réservés sur le 1er trimestre 2018, selon les dernières données de la Fédération des Promoteurs Immobiliers de France (FPI) qui viennent d’être dévoilées. Des chiffres satisfaisants par leur volume, le marché restant à un niveau historique. Et pourtant, les premières inquiétudes pointent du côté des professionnels. En effet, si les ventes sont stables sur un an glissant, elles ressortent en baisse de 10,2 % sur les 3 premiers mois de l’année par rapport à la même période l’année précédente. Un fléchissement de la demande qui concerne tout particulièrement les ventes en blocs. Celles-ci ont, en effet, reculé de 19,3 % sur ce 1er trimestre après leur très belle performance en 2017 (+30,5 %), tirée par un pic des ventes des offices HLM en fin d’année. La réorganisation prévue de ce secteur dans le cadre de la loi ELAN (Évolution du logement, de l’aménagement et du numérique) explique, selon la FPI, très probablement ce trou d’air du début d’année. Du côté des ventes aux particuliers, qui représentent le gros du marché (82 % des réservations), le bilan n’est guère plus positif. Le nombre de réservations au détail s’est replié de 9,4 % au 1er trimestre 2018 après une croissance plutôt timide en 2017 (+1,1 %). Une baisse qui concerne aussi bien la demande des accédants que celle des investisseurs. Mais si le marché des accédants montrait déjà des signes d’essoufflement depuis plusieurs mois, celui des investisseurs connaît une vraie rupture de tendance depuis janvier. En effet, en hausse de 5,1 % sur un an glissant, les ventes se sont repliées de 7,4 % sur les 3 premiers mois de l’année dans un contexte de marché pourtant stable. Pour la Fédération, l’explication est probablement à rechercher du côté de l’augmentation des prix de l’immobilier et, là encore, de l’attentisme créé par la mise en œuvre de la loi ELAN.
Les Echos Publishing 2017