Retour à la liste
20 Mar 2018 - Actualité

60 % des Français ont une mauvaise image de la mondialisation

On aurait pu se dire que l’élection d’Emmanuel Macron, libéral assumé, traduisait une certaine confiance des Français dans les vertus des échanges économiques internationaux. À en croire un récent sondage réalisé par OpinionWay pour le compte du Printemps de l’Économie, il semblerait que les choses soient un peu plus compliquées. Réalisé auprès d’un échantillon représentatif d’un millier de personnes en février dernier, cette enquête montre, en effet, que 60 % des Français ont une mauvaise opinion de la mondialisation. Un rejet davantage marqué chez les hommes (63 %, contre 58 % chez les femmes) et dans la tranche d’âge des 50-64 ans (50 % chez les moins de 35 ans). Peu efficace pour réduire la pauvreté À part pour stimuler l’innovation technologique, les Français estime que la mondialisation n’est que peu utile pour améliorer le sort de l’humanité. Ainsi, ils ne sont que 47 % à considérer que la mondialisation va nous aider à élever le niveau d’éducation dans le monde, 46 % à améliorer la santé, 32 % à éradiquer la faim et 28 % à préserver l’environnement. En outre, concernant la France, ils considèrent que cette politique d’ouverture économique a des effets négatifs sur la croissance (49 % des personnes interrogées), sur le pouvoir d’achat (58 %), sur l’emploi (64 %) et enfin sur les salaires (65 %). Plus globalement, compte tenu des effets de la mondialisation, 63 % des Français se disent pessimistes pour leur avenir et 71 % pour l’avenir des prochaines générations.
Les Echos Publishing 2017