Retour à la liste
13 Mar 2018 - Actualité

Le jeune réseau Yogurt Factory poursuit son essor en France

Le créneau du yaourt glacé (frozen yogurt), très populaire outre-Atlantique où il existe depuis les années 90, a fait des émules sur le marché hexagonal au début des années 2010. Côté consommateurs, le concept est apprécié car cette alternative à la crème glacée allie santé (yaourt glacé à 0 % de matières grasses) et gourmandise (ajout au choix de toppings). Côté offre, les enseignes se sont multipliées : llaollao, tutti frutti, yogurtlandia, ChillBox, AngelBerry, Smooy, Enjoy my frozen yogurt… Parmi elles, le jeune réseau Yogurt Factory tire son épingle du jeu avec un essor soutenu depuis sa création en 2011. Selon le palmarès des champions de la croissance établi par Les Echos (en collaboration avec Statista), la start-up occupe la 101e place du classement avec une croissance annuelle moyenne de +73 % sur la période 2013-2016. Le chiffre d’affaires s’établit à 4,8 M€ en 2017 et 8,5 M€ sont prévus pour 2018. À l’initiative du concept : deux jeunes entrepreneurs diplômés d’HEC, Emmanuel Tedesco et Ouriel Hodara. Leur premier point de vente pilote voit le jour à Marseille en juillet 2011, suivi d’une seconde ouverture en 2012 à Paris. À partir de 2016, l’enseigne essaime via la franchise tant en centre-ville qu’en centre commercial. L’investissement requis pour le candidat à la franchise est de 90 000 € pour un corner et de 100 000 € pour une boutique. Le nombre de points de vente est passé de 14 en 2016 à 22 en 2017 (9 en propre et 13 en franchise) avec 8 nouvelles ouvertures en franchise. Un plan de développement ambitieux grâce à un concept différenciant L’enseigne se démarque de ses concurrents avec une approche marketing très travaillée qui a contribué à son succès. Le concept insiste sur le côté ludique et gourmand matérialisé par une offre illimitée de toppings à rajouter sur son yaourt. De plus, chaque mois, le « parfum du mois » est choisi par les utilisateurs des réseaux sociaux. Enfin, son identité visuelle, inspirée des codes du monde ouvrier avec ses vendeurs en salopettes rouges, imprime les esprits. Grâce à la franchise, Yogurt Factoy table sur un développement ambitieux. L’objectif est d’atteindre 50 points de vente d’ici 2 ans avec un maillage complet du territoire national avant d’envisager ensuite une expansion à l’international. Une dizaine d’ouvertures sont d’ores et déjà prévues sur 2018 dont Nice, Rennes, Lille, Aéroville.
Les Echos Publishing 2017