Retour à la liste
23 Jan 2018 - Actualité

Plus de 67 millions d’habitants en France

Si l’on veut être précis, au 1er janvier 2018, la France comptait quelque 67 187 000 habitants. 65 018 000 résidaient sur le territoire métropolitain et 2 169 000 dans les territoires d’outremer. En un an, constatent les analystes de l’Insee, la population a ainsi augmenté de 0,3 %, soit de 233 000 personnes. Ce taux de croissance est néanmoins plus faible que ceux enregistrés dans les premières années de ce nouveau siècle : +0,5 % entre 2008 et 2013 ; +0,4 % entre 2014 et 2017 et enfin, +0,3 % en 2017. Une augmentation de la population moins soutenue qui s’explique notamment par un solde naturel plus faible. Ainsi, en 2017, la France a vu la naissance de 767 000 bébés, soit 17 000 de moins qu’en 2016. Et dans le même temps, 603 000 personnes sont décédées (9 000 de plus qu’en 2016). Le solde migratoire, quant à lui, reste stable depuis 2015 (+69 000 personnes). Avec 67,2 millions d’habitants, la France est le deuxième pays le plus peuplé de l’Union européenne derrière l’Allemagne et devant le Royaume-Uni, l’Italie et l’Espagne. La baisse du nombre des naissances 2017 est la troisième année de baisse consécutive des naissances en France (-15 000 en 2016 et -20 000 en 2015). Cela s’explique notamment par le fait que le nombre de femmes âgées de 20 à 40 ans diminue depuis le milieu des années 1990. De 9,3 millions en 1995, leur nombre est tombé à 8,8 millions en 2007, puis à 8,4 millions en 2017. En outre, leur fécondité diminue également. Estimé à 1,88 en 2017, le taux de fécondité des Françaises était ainsi de 1,99 en 2014 et variait entre 2 et 1,98 entre 2007 et 2013. La dernière fois qu’il est passé sous la barre des 1,89, c’était en 2002.
Les Echos Publishing 2017