Retour à la liste
17 Jan 2018 - Actualité

La Poste se renforce dans la e-santé

Optimiser l’organisation des soins et les échanges entre patients et soignants : telle est l’ambition de cette nouvelle solution développée par le groupe La Poste, qui confirme ainsi son ancrage dans le domaine de la santé connectée. Destinée au grand public, « La Poste eSanté » permet de collecter et d’archiver de manière sécurisée l’intégralité de ses données de santé : carnet de vaccination, comptes-rendus médicaux, résultats d’examens, ordonnances médicales, données issues d’objets et de dispositifs médicaux connectés… L’ensemble de ces données sont stockées dans un « coffre-fort » personnel, sur la plate-forme numérique développée par Docapost, entité du groupe qui dispose du statut d’hébergeur agréé de données de santé. Au-delà de cette fonction d’archivage sécurisé, cette nouvelle solution permet de partager ses données avec son ou ses médecins, dans le cadre d’un suivi ou d’un traitement médical. La connexion se fait par l’Espace Numérique Santé (ESN), développé par le groupe à destination des professionnels de santé pour leur permettre de suivre à distance leurs patients grâce aux échanges par messagerie et à des services de téléconsultation et de télé-expertise. Ils peuvent ainsi recevoir dans leur propre espace des données issues de sources diverses : analyses et examens dans le cadre d’un protocole de soins, données collectées par des objets connectés dont le patient est équipé, questionnaires médicaux remplis par celui-ci via l’application « La Poste eSanté ». Pour une meilleure organisation des soins Ces services répondent à de réels besoins de suivi et de coordination des soins, encore très mal couverts dans notre pays en raison du retard pris dans le déploiement du DMP et d’une organisation des soins encore très cloisonnée. Une enquête réalisée fin 2017 par OpinionWay pour La Poste indique que la moitié des Français n’apportent pas leur dossier médical complet lors d’une consultation et qu’un quart seulement archivent et scannent leurs analyses médicales. Des pratiques qui pourraient être fortement améliorées grâce à des solutions numériques simples. C’est dans cette perspective que s’inscrivent les nouveaux services développés par La Poste, qui compte bien devenir un acteur incontournable de la e-santé et de la prise en charge des seniors à domicile. Une ambition qui se concrétise par la création d’un écosystème de partenaires aux compétences complémentaires : prestataires de services à domicile (Asten Santé, racheté en 2017), établissements hospitaliers (AP-HP, IHU de Strasbourg) et sociétés du connected care (Tactio et Visiomed).
Les Echos Publishing 2017