Retour à la liste
19 Déc 2017 - Actualité

Pitaya accélère son déploiement

L’enseigne Pitaya, qui a vu le jour en 2010 à Bordeaux, s’est positionnée sur le créneau de la street food thaï en s’inspirant des restaurants typiques de Thaïlande. Dans un décor très design, Pitaya propose une cuisine à la fois saine et créative, à base d’ingrédients frais avec une quinzaine de recettes thaïlandaises traditionnelles (Pad Thaï, Bo Bun, Green Curry…) cuisinées au wok. Cinq ans plus tard, en 2015, la région bordelaise comptait 5 établissements. Le rapide succès commercial du premier restaurant lui avait, en effet, permis d’ouvrir 3 autres établissements en propre et un premier restaurant franchisé. Les fondateurs ont pris le temps de peaufiner leur concept pour le rendre facilement duplicable avant d’envisager son déploiement en dehors de la région bordelaise. L’année 2016 a représenté une première étape clé dans son développement en franchise avec une expansion de son maillage territorial dans des grandes métropoles autres que Bordeaux. Le réseau s’enrichit alors de 4 nouveaux restaurants (Tours, Montpellier, Levallois-Perret et Toulouse) lui permettant de clôturer l’année 2016 avec un parc de 9 restaurants. Cette même année, l’enseigne a été désignée « Révélation de la Franchise 2016 ». Un nouveau cap vient d’être franchi avec l’arrivée de l’enseigne dans la capitale avec 2 ouvertures successives en novembre 2017 dans le 6e rue des Canettes et dans le 11e à Oberkampf. D’autres ouvertures sont prochainement prévues, notamment Nantes, Châteauroux, La Rochelle, Poitiers, Lyon et Clermont-Ferrand. Le parc devrait atteindre les 18 unités dès la fin janvier 2018. Les ambitions sont fortes pour l’année prochaine puisque l’enseigne compte terminer 2018 avec 40 restaurants ! En termes de zones d’implantation, Pitaya, qui a jusqu’ici priorisé des emplacements en centre-ville, envisage désormais d’être aussi présent en centre commercial et dans les zones de flux (gares, aéroports). Enfin, côté mode de consommation, 60 % des consommations se font aujourd’hui sur place, contre 30 % en vente à emporter et 10 % en livraison avec des partenaires comme Deliveroo, Foodora, UberEats ou Allo Resto.
Les Echos Publishing 2017