Retour à la liste
29 Nov 2017 - Actualité

Filien ADMR lance un nouveau service

Premier réseau français associatif de services à la personne au travers de 2 700 associations locales, ADMR (712 000 clients et 93 720 salariés en 2017) figure parmi les leaders de la téléassistance grâce à sa filiale Filien, créée il y a une trentaine d’années. Basée en région Lorraine, cette société s’adresse à la fois aux particuliers qui souhaitent sécuriser leur domicile et aux professionnels de santé et du secteur social (hébergements de personnes âgées, structures d’accueil pour personnes en situation de handicap et maisons de retraite pour personnes dépendantes). Après avoir lancé en 2016, Filien Habitat, service de téléassistance domotique (installation de balisage lumineux pour se repérer la nuit), la société franchit une nouvelle étape dans le développement de plates-formes de services intégrant les nouvelles technologies numériques. Lancé en octobre dernier, Filien Habitat Active est un service complet regroupant téléassistance, domotique et gestion des données d’activité à domicile. Il permet de sécuriser le domicile grâce à différents capteurs qui analysent l’activité de la personne et déclenchent une alerte auprès de la plate-forme de téléassistance en cas d’inactivité ou d’activité inhabituelles. Ce lancement est le fruit d’un partenariat noué avec 2 sociétés : la start-up Telegrafik, qui a apporté son savoir-faire dans le domaine de l’actimétrie, et Domalys, pour sa lampe connectée Aladin®. Celle-ci détecte automatiquement le lever et alerte la plate-forme en cas de chute. Une application mobile permet aux aidants et aux membres de la famille de vérifier que toutes les alertes sont traitées même en leur absence ou lorsqu’ils ne sont pas joignables. Ces dispositifs, dans lesquels les capteurs et les objets connectés tiennent une place centrale, sont particulièrement adaptés aux personnes atteintes de troubles cognitifs. Ils devraient connaître un développement important dans les années à venir. En effet, selon les projections de l’Insee, le nombre de personnes âgées dépendantes devrait quasiment doubler à l’horizon 2060 (2,3 millions environ). Une population cible à laquelle il convient d’ajouter les quelques 11 millions d’aidants que compte aujourd’hui la France. D’après le baromètre ADMR/Kantar Sofres sur les nouveaux enjeux de la famille, 19 % des Français s’occupent régulièrement de la santé de l’un de leurs proches, 7 % financent entièrement ou en partie les soins ou l’accompagnement d’un de leurs proches malade, dépendant ou en situation de handicap, et 6 % hébergent chez eux un de leur proche dans cette situation.
Les Echos Publishing 2017