Retour à la liste
28 Nov 2017 - Actualité

Un quart des salariés français sont très stressés par leur travail

À en croire l’étude menée par le cabinet Stimulus entre 2013 et 2017, sur plus de 30 000 salariés français, 24 % connaissent une situation d’hyper-stress causée par leur environnement professionnel. Une situation comportant, selon les auteurs de l’étude, un risque pour leur santé. Les premières victimes de ces difficultés au travail sont les femmes (28 % sont en hyper-stress, contre 20 % des hommes). En revanche, le niveau de responsabilité exercé ne semble pas avoir d’incidence significative sur le niveau de stress ressenti. Les non cadres et les cadres étant respectivement victimes d’hyper-stress à hauteur de 23 % et 24 %. Côté âge, il apparaît que les 40-50 ans et les plus de 50 ans, avec respectivement 27 % et 26 %, sont plus exposés à l’hyper-stress que les moins de 30 ans (20 %). Le secteur de la santé très touché Les salariés des secteurs de la santé et des actions sociales sont touchés par l’hyper-stress à 42 %. Suivent les employés des secteurs artistiques (31 %), ceux des métiers du service (29 %) et du secteur finances et assurance (28 %). Le transport, le commerce, la production d’eau et l’industrie manufacturière, avec un taux de salariés en hyper-stress ne dépassant pas 21 %, semblent connaître des niveaux de pression moins élevés.
Les Echos Publishing 2017