Retour à la liste
15 Nov 2017 - Actualité

Arrivée prochaine d’Amazon sur le marché des médicaments de prescription

Cette arrivée était prévisible, voire certaine. Pourquoi Amazon se serait, en effet, privé d’un marché aussi important et dont la croissance est soutenue par une demande solvable et en progression constante ? D’autant que la vente en ligne de médicaments de prescription est largement développée aux États-Unis et que le groupe y commercialise déjà des dispositifs médicaux et des médicaments d’automédication (OTC). La direction d’Amazon n’a pas annoncé de date précise pour le lancement de cette nouvelle activité, mais nul doute qu’elle démarrera dans les mois qui viennent. Signe de l’inquiétude suscitée par l’initiative d’Amazon, les cours boursiers des grands opérateurs de la distribution pharmaceutique nord-américaine ont immédiatement chuté. Car c’est toute la chaîne du médicament qui pourrait être ébranlée, du grossiste à la pharmacie d’officine, en passant par les assureurs et les sociétés de Pharmaceutical Benefit Management. Outre le recrutement d’un directeur général à la tête d’une équipe chargée du secteur pharmaceutique, le groupe a d’ores et déjà testé plusieurs modèles de distribution. Au Japon, il s’est associé à 2 chaînes de pharmacies pour proposer la vente en ligne et la livraison le jour même de la commande, pour certains médicaments. En Allemagne, il commercialise des médicaments d’automédication grâce à des partenariats mis en place avec des e-pharmacies : celles-ci valident les commandes, Amazon se charge de leurs livraisons, effectuées, là aussi, le jour même de l’achat par l’internaute. Un intérêt pour le marché français Deuxième marché pharmaceutique européen après l’Allemagne, la France devrait figurer en bonne place dans le plan stratégique d’Amazon. Il y est d’ailleurs déjà présent, en tant que place de marché utilisée par certains pharmaciens d’officine pour la vente de produits de parapharmacie. Le partenariat mis en place en début d’année avec le site 1001Pharmacies, hébergé sur Amazon Web Services, constitue probablement la première étape d’une expansion future plus importante. Le groupe prend son temps, sachant que les tendances de consommation et les développements actuels de la e-santé lui sont favorables. Et qu’il peut capitaliser sur un atout majeur : il est aujourd’hui l’enseigne de distribution préférée des Français, d’après le palmarès établi par le cabinet de conseil OC&C Strategy…
Les Echos Publishing 2017