Retour à la liste
07 Nov 2017 - Actualité

Les travailleurs indépendants mieux payés dans le Nord que dans le Sud

Réalisée à partir de données recueillies en 2014, la dernière étude de l’Insee sur les travailleurs non-salariés français laisse apparaître un gain mensuel moyen de 2 510 €. Des revenus qui, note l’institut, varient fortement d’une région à l’autre. Ainsi, dans les départements du Nord de la France (Pas-de-Calais, Nord, Seine-Maritime), le revenu moyen des indépendants (micro-entrepreneurs, gérants de société, professions libérales…) grimpe à plus de 2 800 €. À Paris, il atteint même 3 600 € par mois. En revanche, dans les départements du Sud du pays, la moyenne mensuelle plafonne généralement entre 2 000 et 2 200 € (Hérault, Var, Landes, Lot-et-Garonne…). Dans certains départements comme l’Ariège, l’Aude, le Gers ou encore les Alpes-de-Haute-Provence, elle passe même sous la barre des 2 000 €. Quelques pistes d’explication Cette disparité, selon l’Insee, s’explique notamment par le fait qu’un plus grand nombre d’indépendants exercent dans le sud de la France. Ce surnombre conduisant à une concurrence plus féroce et donc à une baisse des revenus. En outre, notent les analystes, le taux de micro-entrepreneurs est souvent plus élevé dans les départements du Sud que dans ceux du Nord. Or, dans la mesure où leur revenu mensuel moyen est plus faible que ceux des autres indépendants (410 € par mois contre 3 260 €/mois), plus ils sont nombreux, plus la moyenne globale des revenus est tirée à la baisse. Enfin, la structure du tissu des indépendants joue également un rôle déterminant dans cette disparité de revenus. Il apparaît ainsi que dans les départements du Nord de la France et dans la région parisienne, les professionnels libéraux, bien mieux payés en moyenne (5 140 €/mois), sont surreprésentés.
Les Echos Publishing 2017