Retour à la liste
19 Oct 2017 - Actualité

Le recrutement dans le transport routier de marchandises toujours à la peine

Alors que la conjoncture du transport routier de marchandises (TRM) s’améliore progressivement, les entreprises du secteur s’inquiètent des difficultés croissantes de recrutement. La profession souffre, en effet, d’une image négative, notamment auprès des jeunes qui n’ont pas nécessairement conscience des évolutions des métiers dans le secteur : moins de trajets longue distance en particulier. Or, ces tensions sur l’emploi dans le TRM freinent la reprise et exposent les acteurs à la concurrence étrangère. Pour promouvoir l’emploi dans le secteur, les organisations professionnelles, FNTR (Fédération nationale des transports routiers), Union TLF (Union des entreprises de transport et de logistique de France), FNTV (Fédération nationale des transports de voyageurs) et CSD (Chambre syndicale du déménagement) ont lancé l’initiative TREMPLIN, pour Transport, Emploi et Innovation. L’objectif est de recenser d’ici fin octobre les besoins de recrutement des entreprises et les profils de candidats recherchés pour dresser une cartographie de l’offre par bassin d’emplois. Les organisations se sont également rapprochées des services publics de l’emploi pour qu’ils détectent les candidats potentiels et leur proposent éventuellement des formations. Dès novembre, les premiers rendez-vous entre candidats et entreprises devraient être pris. Enfin, des actions pour améliorer l’image de la profession devront également être prises dans le cadre de TREMPLIN.
Les Echos Publishing 2017