Retour à la liste
25 Sep 2017 - Actualité

Construction d’un logement social en impression 3D à Nantes

La première habitation respectant les normes de construction et réalisée sur site par un robot d’impression 3D a été construite à Nantes mi-septembre. Piloté par 2 chercheurs de l’université de Nantes sur la base de la maquette numérique de l’architecte, un bras du robot a injecté du polymère couche par couche pour former la paroi et coffrer le béton versé par un autre bras. Le robot n’était néanmoins pas en mesure de construire l’intégralité de la maison de 95 m². Ainsi, la dalle et la toiture ont été posées de manière traditionnelle. L’utilisation de l’impression 3D a permis de considérablement accélérer le chantier : quelques jours contre 3 semaines normalement. Elle a également réduit la pénibilité pour les ouvriers, les nuisances des chantiers pour les riverains et a permis des économies de 20 à 30 % pour la partie maçonnerie. Toutefois, l’impression 3D n’est aujourd’hui plus compétitive que le BTP « classique » que lorsque le bâtiment à construire adopte des formes complexes et arrondies, comme c’était le cas à Nantes où la maison devait s’insérer dans un espace contraint. Bruno Linéatte, directeur R&D Innovation chez Bouygues Construction expliquait ainsi aux Échos que « pour des formes carrées, les techniques actuelles de préfabrication coûteront toujours moins cher ».
Les Echos Publishing 2017