Retour à la liste
19 Sep 2017 - Actualité

Une saison estivale sous le signe de la reprise pour l’hôtellerie française

L’observatoire des performances hôtelières en France, récemment mis en place par l’Umih en partenariat avec OlaKala-destination et basé sur un panel de 3 500 hôtels, vient de publier ses résultats pour juillet. Ceux-ci confirment la reprise de la fréquentation hôtelière française déjà constatée au printemps, et ce après une mauvaise saison 2016 liée aux attentats. Le taux d’occupation a progressé de 3,7 points et le revenu par chambre disponible (RevPar) de 1,9 %, tandis que le prix moyen a baissé de 3,1 % en un an. Ce sont Paris et l’Île-de-France (hors Paris) qui tirent les résultats vers le haut : le taux d’occupation y a progressé de 7,2 % permettant de compenser le recul des prix moyens (-3,4 %) et le RevPar est en hausse de 6,3 %. La reprise reste plus modérée en province avec un taux d’occupation en faible hausse (+1,9 %) et une situation contrastée entre les zones géographiques. Le Nord-Est et le Sud-Ouest ont un RevPar dans le vert (respectivement +2,1 % et +2,7 %) alors que le Nord-Ouest et le Sud-Est affichent un fléchissement de leur RevPar (respectivement -0,3 % et -3,2 %). Au final, avec des résultats pour août qui confirment cette reprise, c’est un bon millésime estival qui ressort pour l’hôtellerie française. Cependant, les professionnels et experts du secteur alertent sur des performances françaises inférieures à celles de nos voisins latins européens (Espagne, Portugal, Italie et Grèce). Ainsi, selon le cabinet MKG, alors que la France affiche une hausse de son RevPar de 3,7 % pour l’été (juillet + août), la hausse du RevPar monte à +6,1 % pour l’Espagne et à +5,6 % pour le Portugal.
Les Echos Publishing 2017