Retour à la liste
05 Sep 2017 - Actualité

L’apéro fait recette dans l’Hexagone

En France, 23 % des personnes commandent un apéritif en entrant dans un restaurant. Mais la tradition de l’apéritif n’est pas seulement une habitude hexagonale. Elle est aussi particulièrement répandue dans les pays du sud de l’Europe. En Espagne, 28 % des clients commandent un apéritif au restaurant. Cette part monte jusqu’à 34 % en Italie, où l’« aperitivo » remplace souvent le dîner classique. Si l’engouement pour ce moment de convivialité est un phénomène commun dans les trois pays, le contenu de l’assiette s’adapte aux traditions culinaires locales. Les Français apprécient la planche de charcuterie, de fromages ou de tapas, tandis que les Espagnols restent fidèles aux tortillas, au jambon et aux tapas de poisson. Les Italiens, de leur côté, préfèrent les pizzas et les snacks salés type crissini. Notons qu’en Allemagne, où l’on commence à dîner dès 18 heures, l’apéro ne connaît pas un tel succès. Au Royaume-Uni, en revanche, la culture « pub » incite 15 % des clients des bars ou des restaurants à consommer un apéritif. Dans l’Hexagone, la tradition se poursuit à la maison également. Les Français dépensent désormais 62 € par an en moyenne en accompagnements pour leur apéritif, les ventes de tortillas affichant une croissance fulgurante de près de 30 %. Parallèlement, un nouveau concept en période estivale a le vent en poupe : le pique-nique apéritif. Allo Resto a lancé cet été une offre « JustPicNic » pour proposer la livraison des menus pique-niques dans les parcs, sur les quais et même à la plage !
Les Echos Publishing 2017