Retour à la liste
31 Août 2017 - Actualité

Les robots logistiques, un marché très prometteur

Après une très bonne entrée sur Euronext Paris en juin, Balyo, l’entreprise pionnière des robots logistiques, n’a pas déçu les investisseurs à l’annonce de ses résultats semestriels. Elle a en effet triplé son chiffre d’affaires par rapport au premier trimestre 2016 et se trouve en bonne voie pour atteindre son objectif de 15 M€ d’ici la fin de l’année. Surtout, le carnet de commandes du Français a continué à gonfler, avec 11 M€ de nouvelles ventes de chariots robotisés de manutention et, notamment, une première commande en Chine. Une intensification de l’activité qui a permis à Balyo de recruter 39 personnes depuis le début de l’année, portant ses effectifs à 111 personnes au 30 juin. Il faut dire que le marché des robots logistiques est en plein boom. Le cabinet d’étude américain Tractica prévoit une multiplication par 11,8 des ventes mondiales entre 2016 et 2021, de 1,9 Md$ à 22,4 Md$. Car le nombre de robots n’atteignait l’année dernière que 40 000 unités, soit seulement 0,8 % du parc de chariots de manutention dans le monde. Or, les logisticiens vont être contraints d’investir à marche forcée dans l’automatisation de leurs entrepôts au cours des prochaines années afin de (tenter de) rattraper l’avance prise par Amazon. Avec 40 M€ levés en juin, Balyo compte bien profiter du dynamisme de ce marché naissant en accélérant son développement commercial, notamment à l’international, en poursuivant ses investissements en R & D pour rester en pointe sur la robotisation, et en étant attentif aux opportunités de rachats de concurrents.
Les Echos Publishing 2017