Retour à la liste
25 Juil 2017 - Actualité

McDonald’s teste la livraison à domicile à Paris et Lyon

La livraison de repas à domicile, en plein boom, s’essaime dans l’Hexagone en gagnant de plus en plus de villes. Selon le cabinet NPD, ce marché florissant qui totalise sur une période de 6 mois (entre septembre 2016 et mars 2017) 125 millions de visites pour 1,7 milliard d’euros de commandes a bondi de +35 % en volume et de +20 % en valeur en 6 mois. Dynamisée par la multiplication des plates-formes d’intermédiation incluant la livraison (Allo Resto by Just Eat, Deliveroo, Foodora, UberEats…), la livraison tend à devenir un service incontournable plus particulièrement dans le secteur de la restauration rapide. En effet, selon NPD, la restauration rapide accapare 80 % des visites, ce qui s’explique notamment par le profil de la clientèle : 55 % des commandes sont en provenance des Millenials. En termes de produits commandés, la pizza arrive en tête (25 % des commandes), suivie du burger (15 % de toutes les commandes de livraison). Cette dynamique incite les acteurs de la restauration rapide, chaînes comme indépendants, à multiplier les partenariats avec les spécialistes de la livraison. Dernier en date : McDonald’s ! Son service de livraison à domicile, McDelivery, est désormais expérimenté dans une quarantaine de ces restaurants parisiens et lyonnais depuis le mois de juin via un partenariat exclusif avec UberEats. Les menus sont disponibles sur l’appli UberEats avec une promesse de livraison en moins de 20 minutes. Les frais de livraison associés s’élèvent à 2,50 € sans minimum de commande. Selon les résultats du test, l’enseigne passera à la vitesse supérieure. Ce lancement en France du service McDelivery s’inscrit dans le cadre d’un déploiement mondial puisque celui-ci est déjà en place dans une trentaine de pays dont les États-Unis (en partenariat aussi avec UberEats), la Chine, la Corée du Sud, le Canada, l’Allemagne et le Royaume-Uni.
Les Echos Publishing 2017