Retour à la liste
21 Juin 2017 - Actualité

Le marché de l’audioprothèse en grande forme

Portée par le vieillissement de la population et un taux d’équipement encore très faible au regard des besoins de la population, la croissance de ce marché ne se dément pas. Selon les données communiquées par le SNITEM (syndicat national de l’industrie des technologies médicales), un peu plus de 201 400 aides auditives ont été vendues sur les 3 premiers mois de l’année, soit une progression de 13,4 % par rapport au 1er trimestre de l’année dernière. La poursuite d’une croissance constante depuis 10 ans, les ventes en volume ayant été multipliées par 2,5 depuis 2006 (soit une progression en moyenne de 6 % par an). Ce marché, qui représente environ 1 milliard d’euros sur une base annuelle, se concentre progressivement sur les écouteurs déportés (127 063 unités vendues au 1er trimestre), dernière génération d’aides auditives qui présente l’avantage de la discrétion et permet de corriger des pertes auditives plus sévères que les écouteurs classiques. Leurs ventes ont augmenté de près de 24 % au 1er trimestre, au détriment des contours d’oreilles (-3,5 %, soit 56 767 unités vendues). Les intra-auriculaires, qui corrigent des surdités légères ou moyennes, représentent des ventes modestes (17 578 unités), mais en progression de près de 9 %. Ces tendances devraient se poursuivre dans les années à venir. Rappelons que 5 à 7 millions de personnes souffrent en France de problèmes auditifs, dont 75 % sont appareillables. Or, le taux d’équipement n’est actuellement que de 32 %. De belles perspectives de croissance s’offrent donc aux fabricants d’aides auditives et aux audioprothésistes.
Les Echos Publishing 2017