Retour à la liste
19 Juin 2017 - Actualité

Le marché du bricolage dépasse les 25 milliards d’euros

Premier marché du secteur de la maison, le bricolage est aussi l’un des plus dynamiques. Après quelques années en demi-teinte, sa croissance a rebondi à 1,9  % en 2016, selon l’Unibal (Union Nationale des Industriels du Bricolage, du jardinage et de l’Aménagement du Logement) et la FMB (Fédération des Magasins de Bricolage et de l’aménagement de la maison). Il faut dire que le contexte a été favorable. Du côté de la conjoncture économique, le bilan de l’année 2016 est plutôt positif, marqué par une accélération de la croissance du PIB et un rebond de la consommation des ménages. Mais le marché a surtout bénéficié d’un secteur de la construction particulièrement dynamique, boosté par des taux d’intérêt historiquement bas et des aides de l’État (prêt à taux zéro et dispositif Pinel). 376 500 logements ont ainsi été mis en construction l’an dernier, soit une progression de +10,7 % par rapport à 2015. Côté immobilier ancien, l’année a également été exceptionnelle avec un nombre de transactions record de 846 000 ventes. Autant d’occasions d’aménager, de rénover et de décorer son nouveau logement. Des projets tout azimut qui ont bénéficié à quasiment tous les rayons. Seules les ventes du rayon électricité sont en baisse (-4 %), impactées surtout par un effet de base défavorable suite à l’équipement massif des ménages en détecteurs de fumée en 2015. Côté distribution, l’embellie du marché a surtout profité aux enseignes de bricolage qui captent 77 % des ventes. Celles-ci ont assis leur leadership, avec une progression de 1,6 % de leur chiffre d’affaires, portée notamment par l’extension de leur surface de vente. Les magasins de négoce (Point P. Gedimat) ont enregistré une évolution plus timide (+0,6 %) alors que le circuit alimentaire est à la peine affichant un recul de 1,2 % de ses ventes. 2016 marque également l’envolée du e-commerce qui peinait jusqu’à présent à percer dans ce secteur. Si sa part reste faible (3 % des ventes), sa croissance a été impressionnante (+25 %).
Les Echos Publishing 2017