Retour à la liste
01 Juin 2017 - Actualité

Le cabinet Drewry optimiste sur la reprise des porte-conteneurs

Le transport maritime, en France comme au niveau mondial, a connu des années 2015 et 2016 difficiles. Il a, en effet, été pénalisé par la surcapacité du secteur entraînant d’importantes pressions tarifaires ainsi que par des volumes qui ont eu tendance à baisser avec le ralentissement du commerce international. L’année 2017 s’annonce, en revanche, plus positive selon les prévisions du cabinet Drewry. Celui-ci a analysé les comptes du 1er trimestre de plusieurs grandes compagnies de transport maritime dans le monde et note une amélioration de leurs marges et une réduction de leurs pertes opérationnelles (le taux de perte remonte à -0,1 % au 1er trimestre contre -2,6 % à la même période en 2016). Les prix ont, en effet, considérablement augmenté (+43 % sur un an) alors qu’ils s’étaient effondrés au cours de l’année 2016. Ces revalorisations tarifaires s’expliquent surtout par les efforts des armateurs pour réduire les surcapacités : coup d’arrêt sur les nouvelles commandes, décalage des livraisons de porte-conteneurs, vente pour démolition de bateaux ou encore créations d’alliances et rapprochements capitalistiques entre armateurs. Des stratégies payantes puisque la capacité de transport maritime a augmenté moins vite que la demande au niveau mondial. Selon Exane BNP, elle devrait même diminuer pour la première fois de l’histoire.
Les Echos Publishing 2017