Retour à la liste
16 Mai 2017 - Actualité

Économie : près de 50 000 postes créés au cours du 1

Même si la reprise française n’est pas aussi intense que celle que vivent la plupart de nos voisins européens, elle est bien réelle et certains indicateurs, comme celui des créations d’emplois, sont là pour nous le rappeler. À en croire les dernières statistiques publiées par l’Insee, au cours du 1er trimestre 2017, le nombre de créations nettes d’emplois a ainsi atteint les 49 400 dans les secteurs marchands non agricoles. Pour mémoire, lors des 3 derniers mois de l’année 2016, un solde positif de 67 300 postes avait été enregistré. Dans sa note d’information, l’Insee insiste sur le fait qu’il s’agit du 8e trimestre consécutif de hausse de l’emploi. Des gagnants et des perdants Le secteur tertiaire joue, sans conteste, le rôle de locomotive de la création d’emplois. À lui seul, il est à l’origine de 56 200 nouveaux postes (44 200 hors intérim) au cours du 1er trimestre. En revanche, du côté de l’industrie et de la construction, la morosité est toujours au programme. Ce premier secteur connaît 4 800 destructions de postes et le second, 2 000. Au dernier trimestre 2016, l’industrie avait déjà perdu 5 500 postes et la construction pas moins de 2 200. Sur un an, ces deux secteurs affichent un solde négatif de respectivement 23 300 et 9 100 emplois. Dans le même temps, le tertiaire voit ses troupes augmenter, hors intérim, de 147 500. Au total, sur un an, 230 700 emplois ont été créés dans les secteurs marchands non agricoles (dont 83 200 en intérim).
Les Echos Publishing 2017